Interview de Vincent GÉRARD - Les réponses de Live-Out face au Covid-19.



Pour faire face au Covid-19, certains entrepreneurs doivent s’adapter, pivoter pour répondre au mieux aux demandes des clients afin de réussir à réagir à cette crise sans précédent !


5 questions-réponses à Vincent GÉRARD et zoom sur Live-Out, une start-up briochine créée en 2018 qui propose un outil de réalité virtuelle permettant d’offrir des expériences sensorielles aux résidents d’EHPAD.



Live-Out en quelques mots...

Live-Out est une jeune entreprise, dont les produits sont commercialisés depuis 7 mois. Nous avons créé un outil basé sur la stimulation sensorielle par l’image pour les résidents d’EHPAD. Le but étant de faire voyager ceux qui ne peuvent plus sortir.



Aujourd’hui, il existe une cinquantaine d’expériences visuelle immersives : de la plage à la montagne en passant par le saut en parachute, la Réunion, la Thaïlande, Paris (dans la foule, chose totalement impensable aujourd’hui !), … Tous les mois nous produisons de nouveaux contenus.




Qu’est-ce le covid-19 a changé pour Live-Out ces dernières semaines ?

La difficulté principale a été de repenser l’outil par rapport aux gestes barrières. En effet, les équipements se placent sur le visage et est prévu pour une animation collective…

Nous sommes restés à l’écoute de nos clients. C’est eux qui ont mis en place la solution dans une autre approche d’usage. L’outil est actuellement utilisé dans la chambre des résidents confinés. L’évasion est encore plus forte et bénéfique surtout pour les personnes qui supportent mal le confinement.


Quatre nouveaux clients se sont manifestés rapidement pour s’équiper de l’outil. Et là, nous avons fait face à des difficultés d’approvisionnement, certaines pièces provenant d’Asie.

Une trentaine de rendez-vous commerciaux étaient programmés avant la crise et ont été annulés. Début avril, nos clients devaient gérer la crise. Aujourd’hui, nous reprogrammons ces rendez-vous pour plus tard avec un sentiment de besoin plus prononcé de leur part.

Comment avez-vous réorganisé votre quotidien, votre équipe, voire même votre offre, pour faire face à la crise du Covid-19 ?

Au début, je pensais prendre des vacances… Mais je me suis vite posé des questions sur mon business model qu’il fallait revoir !


J’ai une collaboratrice qui travaille en prestation de service 2 jours par semaine sur de la prospection et du suivi commercial, elle est aujourd’hui en télétravail. L’objectif est demain de maintenir et développer son poste. Nous avions pour projet de recruter des commerciaux terrains et techniques mais nous avons pris la décision de retarder ces embauches.


Pour faire face aux problèmes d’approvisionnement, nous avons rapatrier la production dans les Côtes d’Armor. Nous avions déjà des contacts avec des fournisseurs locaux mais nous avons accéléré notre collaboration… Nous travaillons désormais avec Armelle Le Corre de C3d et Philippe Carrez d’Immersion Tools.


Du côté développement, nous avons accéléré un travail de R&D qui devait avoir lieu plus tard, dans le but d’alléger le système. Nous misons sur l’avenir en achetant du matériel qui n’est pas encore vendu.


Afin de réagir au plus vite, nous avons également mis en place le prêt de notre outil pour des résidences à proximité avec qui nous étions déjà en contact. Cela leur permet de tester, c’est le bon moment !

En 1 mot, comment définiriez-vous le moment que nous vivons ?

Inédit.

Qu'aimeriez-vous voir changer à l'issue de cette crise ?

Un regard neuf, positif et innovant sur les EHPADs ! Avec cette crise, ils ont été mis en lumière et il faut regarder ce milieu différemment, les conditions ont changé dans les établissements et il faut encourager les jeunes à y travailler. Notre population est vieillissante : doublement de la population de plus de 75 ans (personnes particulièrement touchées par le Covid-19), on va avoir besoin de plus en plus de personnels (soignants, animateurs, agents…) pour s’occuper de nos aînés.

La silver économie n’est pas juste un concept marketing, c’est une réalité ! Il y a beaucoup de choses à faire pour améliorer les conditions de vie dans les EHPADs, au-delà d’un lieu de santé, c’est un lieu de vie, il faut que les résidents soient heureux pour y vivre en bonne santé et plus longtemps…



L’histoire de Live-Out ? Vincent GÉRARD est issu du monde de l’audiovisuel et l’un des membres de sa famille souffrait d’une maladie cognitive et vivait en EHPAD. La plupart des personnes atteintes d’une maladie cognitive sont dans un état de rumination, en les faisant s’évader, on stimule leurs sens et cela leur permet de s’ouvrir et de renouer le dialogue avec les autres résidents et le personnel soignant. Basé à Saint-Brieuc, l’outil de Live-Out est aujourd’hui dans une vingtaine d’Ehpad et résidences Seniors. plus d'informations sur Live-Out : www.live-out.com




Une question ? Vous ne trouvez pas la réponse ?

Contactez-nous !

  • Blanc Houzz Icône
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Icône Facebook blanc
  • Icône Twitter blanc

ZOOPOLE développement

Rue Jean Rostand

22440 PLOUFRAGAN

www.zoopole.com

contact@zoopole.asso.fr